Edito du mois

En 2018, transformer l’essai des EGA

Photo jeremyAu nom de l’équipe nationale, je vous présente nos meilleurs vœux de santé et de réussite pour 2018. Nouvelle année, nouveaux espoirs ? Juste avant les fêtes, la conclusion des États généraux de l’alimentation (EGA) rendait compte d’un dialogue constructif qui permettrait d’avancer vers une revalorisation des prix agricoles. Certes, certaines mauvaises habitudes reviennent vite : promotions excessives sur la viande de porc, négociations commerciales très tendues… Tout le monde a bien signé la charte issue du chantier 1 des EGA, mais n’a peut-être pas assez pris la bonne résolution de la traduire en actes ! Pendant les EGA, nous sommes venus, nous avons discuté, négocié, nous avons fait notre part de travail. En 2018, nous saurons mettre la pression sur ceux qui doivent aussi faire la leur. Nous saurons dénoncer ceux qui ne jouent pas le jeu, défendre un projet de loi ambitieux, suivre les plans de filières et les feuilles de route issues du chantier 2. Nous serons tous là pour faire en sorte que les bonnes idées aboutissent, que le pragmatisme soit respecté et surtout, c’est aussi notre rôle, que les paysans puissent recommencer à percevoir un cap !

Jérémy Decerle,
président de Jeunes Agriculteurs


Consultez tous nos éditos