Edito du mois

Notre modèle d’agriculture durable

Alors qu’une crise profonde, qui affecte presque toutes les productions animales et végétales, touche durement les agriculteurs de notre pays et d’Europe, alors que tous les observateurs en mesurent le caractère grave et structurel, alors même que tous les acteurs économiques et politiques se disent mobilisés pour trouver des solutions, il semble qu’on oublie de discuter de modèle agricole. Certains commentaires vont parfois jusqu’à suggérer que l’agriculture française serait un secteur condamné, un de plus.

decerle jérémieNous n’y croyons absolument pas. Mais encore faut-il se poser les bonnes questions : de quelle agriculture avons-nous besoin ? Quelle agriculture voulons-nous ? Les fermes, héritées du modèle familial, qui mettent les chefs d’exploitation à la fois à la tête du capital, des décisions et des pratiques, sont les plus résilientes, les mieux à même de relever ces défis nombreux qui sont posés  à l’agriculture, les mieux à même de préserver l’environnement, d’intégrer les évolutions permanentes de nos métiers, d’intégrer des jeunes chefs d’exploitation qui ne sont pas issus du milieu agricole, les mieux à même de gérer les risques et les seules qui soient transmissibles.

C’est ainsi que nous les voulons, nos fermes : avec des femmes et des hommes nombreux à leur tête. Et il ne s’agit pas là de “faire du social” comme on l’entend parfois. L’argument principal est économique : si nous voulons des agriculteurs les plus nombreux possibles, c’est parce qu’il s’agit de la meilleure garantie que nous puissions offrir pour favoriser la création de valeur sur nos territoires.

Les formes sociétaires de gouvernance des exploitations, la mutualisation du matériel qui permet de réduire les charges de mécanisation, les ateliers collectifs, le regroupement de l’offre pour la commercialisation, la contractualisation, font partie des solutions.

Soyons producteurs de cet avenir qui est le nôtre.

Jérémy DECERLE
Président de Jeunes Agriculteurs


Consultez tous nos éditos