Mobilisation du 27 novembre : nos revendications entendues

73181901_2828201387213792_5121044426491166720_o

Le 27 novembre, sur l’ensemble du territoire, le réseau Jeunes Agriculteurs a montré sa capacité à se mobiliser sans débordements et ainsi, faire passer avec clarté ses messages :

  • Les acteurs économiques doivent tenir leurs engagements et jouer le jeu des EGAlim.
  • Les distorsions de concurrence doivent cesser (accords de libre-échange, réglementations qui freinent la compétitivité…).

Dès 6h du matin, suite à l’appel commun de Jeunes Agriculteurs et la FNSEA, la mobilisation a commencé sous différentes formes en fonction des régions, afin de maintenir la pression sur l’Etat et les acteurs économiques.

Ces revendications ont été entendues. Le ministre de l’agriculture, Didier Guillaume, a reçu les syndicats en milieu d’après-midi, alors que les blocages se poursuivaient sur le territoire.

Le ministre, qui dès le matin, a apporté son soutien à la mobilisation a déclaré que :

  • les acteurs économiques qui ne jouent pas le jeu des EGAlim seront sanctionnés
  • concernant les ZNT, si l’ANSES dit que 0 mètres ne présente aucun risque, le Gouvernement soutiendra cette conclusion. Il faut faire confiance à la science.

Nos arguments commencent à être entendus, et la raison commence à être remise au centre du débat.

Décidés à obtenir des actes concrets au profit d’un revenu juste pour les exploitations, les syndicats rencontreront mardi 03 octobre, le Premier Ministre, Edouard Philippe.


Continuer la lecture...