Trois jours de réflexion pour adapter les compétences aux évolutions du métier d’agriculteur 

Session RGA actu web

Lors d’un séminaire de trois jours à Champagnole (Jura), 150 Jeunes Agriculteurs ont échangé sur le thème des compétences du chef d’exploitation agricole. Plusieurs propositions et pistes de travail ont été présentées au ministère lors de la session de clôture.

Jeunes Agriculteurs, qui a été le fer de lance du Plan de professionnalisation personnalisé (PPP) en 2009 afin d’accompagner les jeunes qui souhaitent s’installer, a souhaité, après 7 ans de recul, dresser le bilan. Même s’il est contraignant, l’accompagnement humain est utile : 5 ans après l’installation, 98,7%  des exploitations sont toujours en activité.

Lors du séminaire, les ateliers de travail et des tables rondes ont permis de dégager plusieurs pistes qui seront travaillées avec les acteurs concernés. Concernant la formation initiale, le besoin d’applications concrètes a été soulevé. Sur le PPP, qui manque de personnalisation, les responsables du syndicat ont proposé de mutualiser les catalogues de formation en région, d’améliorer l’écoute active des conseillers et de proposer des formations adaptées aux évolutions et contraintes des jeunes, comme la formation à distance. Afin d’optimiser l’accompagnement, le suivi post-installation est primordial et doit être financé et promu à travers un cadre national.

Pour renforcer le renouvellement des générations d’agriculteurs, le syndicat poursuivra son travail sur la promotion du métier et la communication auprès du grand public. L’image de l’agriculture compte pour créer des vocations !


Continuer la lecture...