Semaine du foncier 2021

[Du foncier agricole en moins, c’est du pain perdu !]

Du 22 novembre au 26 novembre 2021, Jeunes Agriculteurs se mobilise en physique et sur les réseaux sociaux pour sensibiliser le grand public à l’enjeu de la perte du foncier agricole.

Cette semaine de communication porte sur 5 thèmes tous axés sur les apports du foncier agricole pour les citoyens.

Le premier thème, « foncier et environnement » rappelle qu’avec les forêts, les sols agricoles sont les premiers puits de carbone. Les agriculteurs sont des partenaires dans la lutte contre le changement climatique, mais pour cela il faut les aider à préserver leur outil de travail : la terre.

Le second thème porte est « foncier et attractivité des territoires ». On estime en moyenne qu’un agriculteur génère 7 emplois directs et indirects. Il participe à la vie économique et sociale locale, il contribue au dynamisme démographique rurale. Les agriculteurs sont les acteurs de nos territoires, c’est pourquoi le renouvelement les générations est un enjeu fort pour notre pays.

Le troisième thème est « foncier et alimentation locale ». Alors que la demande du consommateur pour une alimentation locale est de plus en plus forte, comment répondre à cette demande sociétale sans foncier agricole qui permet de produire cette nourriture de proximité ? Il est essentiel pour maintenir notre souveraineté alimentaire, et ainsi une alimentation locale et de qualité, de préserver les terres agricoles.

Le quatrième thème est sur « foncier et jeunesse ». Nous rappelons que l’accès au foncier reste un levier majeur du renouvellement des générations en agriculture. En effet, 45% des agriculteurs seront en âge de partir à la retraite d’ici 5 ans. Cette vague inédite demande une réponse politique pour garantir un accès à la terre à ceux qui souhaitent s’installer. C’est essentiel !

Une action de mobilisation sera menée sur le parvis de la Gare Saint-Lazare à Paris, ainsi que dans d’autres villes de France, où des milliers de baguettes vont êtres distribuées, afin de sensibiliser le grand public à cet enjeu majeur.

En effet, un hectare de terres agricoles perdu, c’est 25 000 baguettes en moins !

Mobilisons-nous pour le foncier agricole !


Continuer la lecture...