Communiqués de presse

Destructions de réserves d’eau : intolérable !

Ce week-end, la réserve d’eau de Cram-Chaban dans le département de la Charente Maritime a été détruite par des individus qui s’autorisent à saccager des biens privés, à ôter l’outil de travail d’agriculteurs qui travaillent durement et ont investi pour assurer la pérennité de leur exploitation, à se moquer des lois et des forces publiques, avec pour unique motivation, leur désaccord avec les politiques de notre pays fondées sur la croissance durable.
application/pdf

« Des agriculteurs mais pas que… » Lancement de la saison 2 de la web-série « Et En Vrai ?»

Après une première saison dont les trois épisodes visaient à casser les clichés sur l’agriculture en montrant le quotidien de jeunes agricultrices et agriculteurs avec un format dynamique et moderne et qui a cumulé près de 300 000 vues sur les réseaux sociaux, Terres Innovantes, le fonds de dotation de Jeunes Agriculteurs, lance une deuxième saison de la web-série « Et En Vrai ? ».
application/pdf

Régulation du marché sociétaire : le Sénat doit se montrer à la hauteur de l’enjeu du renouvellement des générations

La proposition de loi du député Jean-Bernard Sempastous, adoptée par l’Assemblée nationale au printemps, porte des mesures d’urgence pour assurer la régulation de l’accès au foncier agricole au travers de structures sociétaires. La commission des affaires économiques du Sénat a bouleversé l’équilibre global du texte en diminuant son champ d’action, notamment par des exemptions. Jeunes Agriculteurs le regrette vivement et demande aux sénateurs de redonner à ce nouvel outil toute son efficacité pour le renouvellement des générations.
application/pdf

La FNSEA, Jeunes Agriculteurs et la Fédération Nationale ovine aux côtés des éleveurs victimes des prédateurs

Les actions syndicales conduites par la FNSEA, Jeunes Agriculteurs, les Fédérations nationales ovine, bovine et chevaline qui se sont déroulées vendredi dans la quasi-totalité des départements traduisent le ras-le-bol des éleveurs dont les troupeaux sont devenus le garde-manger des loups, des ours, des lynx et des vautours.
application/pdf

Le monde agricole demande au Sénat d’aller au bout de la proposition de loi régulant le marché du foncier

Dans l'attente d'une grande loi foncière, les députés ont adopté une proposition de loi d’urgence pour régulation du foncier agricole, portée par Jean-Bernard Sempastous (LREM). Elle s’apprête maintenant à être examinée au Sénat. L’enjeu de cette loi est crucial pour notre souveraineté alimentaire. Nous comptons sur les sénateurs pour aller au bout de son examen, fruit d’un travail important et de compromis solides.
application/pdf

PPL « Protection de la rémunération des agriculteurs » : la responsabilité des parlementaires doit maintenant laisser place à celle des acteurs de la chaine alimentaire

Les députés et sénateurs membres de la Commission Mixte Paritaire (CMP), qui ont examiné la proposition de loi visant à protéger la rémunération des agriculteurs (EGAlim 2), à l’initiative du Député Besson-Moreau, ont trouvé un consensus ce lundi, ce qui permet d’entrevoir une mise en œuvre des dispositions de la loi dès les prochaines négociations commerciales. La responsabilité des parlementaires a permis d’aboutir à un texte équilibré et qui prend en compte les priorités portées par la FNSEA et de Jeunes Agriculteurs.
application/pdf

PPL EGALIM 2 : visons une CMP conclusive, qui conserve les avancées et ambitionne plus de transparence dans les relations commerciales

La proposition de loi relative à la rémunération des agriculteurs a été adoptée par le Sénat au terme de deux journées d’examen. C’est un soulagement pour la FNSEA et Jeunes Agriculteurs, qui sont parvenus à faire reconnaître auprès des sénateurs, après les députés, l’urgence de cet enjeu, qui met en péril le renouvellement des générations en agriculture et notre souveraineté alimentaire. Les syndicats saluent les points d’évolution majeurs portés par les deux Chambres. Ils comptent maintenant sur la sagesse des parlementaires pour conserver toute l’ambition du texte lors de la commission mixte paritaire, en particulier au sujet de la transparence dans les négociations commerciales dont l’ambition initiale est affaiblie, afin que la loi parvienne véritablement à « protéger la rémunération des agriculteurs ».
application/pdf

La stratégie de développement du bio doit demeurer ambitieuse et pragmatique

Nos organisations saluent la réunion organisée par le ministre de l’Agriculture sur le développement de l’agriculture biologique qui a eu lieu jeudi 16 septembre et que nous appelions de nos voeux pour défendre les intérêts des agriculteurs bio.
application/pdf

PPL EGAlim 2 : des avancées à saluer mais des points majeurs à améliorer sur la transparence des relations commerciales

La Commission des affaires économiques du Sénat vient d’examiner le texte de la Proposition de loi visant à protéger la rémunération des agriculteurs, lequel sera examiné en séance publique la semaine prochaine. Si la FNSEA et Jeunes Agriculteurs considèrent que le texte fait l’objet d’avancées intéressantes, en particulier concernant les marques de distributeurs, elles demandent que soit néanmoins prises en compte des améliorations indispensables avec deux priorités absolues : plus de transparence dans les négociations commerciales et plus de fermeté sur les pratiques trompeuses liées à l’origine des denrées alimentaires.
application/pdf

Première visite présidentielle sur les Terres de Jim : une 7ème édition inédite et réussie !

La 7ème édition des Terres de Jim a débuté avec un coup de projecteur inouï sur l’événement avec la venue du président de la République, Emmanuel Macron, accompagné du ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie. En effet, le vendredi 10 septembre, cette visite présidentielle a permis à l’événement d’être retransmis en direct sur les grands médias nationaux et locaux, offrant ainsi une visibilité considérable à l’événement. Ce temps politique inédit qui fut l’occasion d’annonces majeures sur la gestion des risques, fera date dans l’histoire des Terres de Jim qui ont connu leur première visite présidentielle depuis la création de la marque en 2014.
application/pdf