Présentation de #Farmtofork et #biodiversity : pour le Green Deal, pas convaincus !

Le 20 mai dernier, la Commission européenne a présenté, en l’absence du commissaire à l’Agriculture, les axes « De la ferme à la fourchette » et « Biodiversité » venant préciser la précédente communication, plus globale, sur le Pacte vert pour l’Europe. Ces deux documents exposent les objectifs de la Commission pour la transition vers des systèmes alimentaires plus durables et la préservation de la biodiversité.

Jeunes Agriculteurs était en attente d’une vision concrète et réaliste sur les moyens alloués à une agriculture plus durable et rémunératrice, conditions indispensables au renouvellement des générations et donc à la souveraineté alimentaire souhaitée par toute la classe politique.

Oui à une ambition européenne forte pour l’agriculture mais les propositions de la Commission échouent à montrer une vision de long terme: faible sur le renouvellement des générations ou le revenu, muet sur l’accès à la terre, aucun budget sur les ambitions environnementales… peut mieux faire

Baptiste Gatouillat, VP environnement et communication sur Twitter

A la lecture de ces documents, nous dénonçons un manque de vision, à long terme, sur le rôle-clef des agriculteurs aujourd’hui et demain dans la transition de nos systèmes alimentaires.

Nous déplorons qu’aucune mention des problématiques de renouvellement des générations en agriculture, pour un revenu décent pour les agriculteurs ou d’accès au foncier, indispensable à l’autonomie alimentaire de l’Union, n’ait été faite.

Le même jour, Jannes Maes, président du Conseil Européen des Jeunes Agriculteurs, dont JA est membre fondateur, soulignait dans un communiqué de presse du CEJA, l’absurdité d’une stratégie #farmtofork ne mentionnant même pas l’accès à la terre. Cette absence du sujet du foncier est significative d’une prise de conscience insuffisante des enjeux.

Malgré quelques thèmes bienvenus, la communication de la Commission n’est clairement pas à la hauteur de la mobilisation des agriculteurs et leur rôle dans la chaîne alimentaire, qui a été particulièrement souligné lors de la crise sanitaire, notamment avec le #onvousnourrit.

Samuel Vandaele, président de JA, a interpellé sur Twitter, le commissaire européen à l’agriculture :

Not enough, dear @jwojc for the generation renewal. What about incomes, installation or land access ? Young farmers are ready for change, but we need to bring an adequate answer to farmers’ needs. About #EUFarm2Fork & #EUBiodiversity i am like the @_CEJA_ : “not convinced yet”

Samuel Vandaele, Président sur Twitter


Continuer la lecture...