L’agriculture est toujours mobilisée !

Samuel VANDAELEPrésident

Le 28 avril, le Premier ministre a présenté sa stratégie par phases pour le déconfinement de la France dans le cadre de la crise du Covid-19. Les Français connaissent des bouleversements sans précédent dans leur quotidien, leur travail jusqu’à leur santé et celle de leurs proches. Nous aussi, agriculteurs, sommes impactés et continuons de nous mobiliser pour que le pays ne connaisse pas de pénurie, pour que la solidarité nationale ne faiblisse pas. Nous le montrons tous les jours sur les réseaux avec le #OnVousNourrit !

Nous devrons nous adapter au plan annoncé par le Gouvernement en participant à l’effort national. Sur le plan économique notamment, le maintien de la fermeture des bars et restaurants et la reprise tardive de l’activité du pays risquent de fragiliser les revenus des agriculteurs, sur le court, moyen et long terme.

 

Nous avons veillé ces dernières semaines à ce qu’aucun projet ne soit stoppé car aider les jeunes en cours d’installation, c’est maintenir le renouvellement des générations, enjeu crucial pour l’agriculture française.

 

Nous avons oeuvré pour que des solutions soient trouvées en matière de débouchés et de capacités à produire pour les agriculteurs. Le soutien envers les plateformes de recrutement, et le protocole de réouverture des marchés (plus de 40% aujourd’hui !), relayé localement, en sont des exemples. Les mesures fiscales et sociales mises en place permettront de préserver la trésorerie des plus fragiles.

 

Plus récemment, nous avons défendu à différents échelons avec la FNSEA auprès des pouvoirs publics et des collectivités l’approvisionnement français des cantines dans le cadre de la réouverture de la restauration collective scolaire. Se fournir massivement auprès des filières françaises, au-delà de soutenir les agriculteurs fortement mobilisés depuis le début de la crise, permet de valoriser l’origine France et de renouer un lien entre les citoyens et les produits de leur territoire.

 

C’est une condition indispensable à la souveraineté alimentaire française et européenne, défendue également par le Président de la République ! C’est pour cette dernière que nous aurons à cœur d’élaborer des propositions et de les porter partout où il le faudra.


Continuer la lecture...