Pendant les fêtes, soyons acteurs de notre consommation !

Samuel VANDAELEPrésident

Il n’est pas toujours facile de savoir comment agir au quotidien en tant que citoyen, pour répondre aux injonctions économiques, sociales et environnementales, qui peuvent parfois sembler contradictoires. Le moment des fêtes de Noël est une période de consommation clé durant laquelle chacun peut faire la différence en participant au dynamisme économique de son territoire, en favorisant le travail des femmes et des hommes qui l’entourent, qu’ils soient acteurs de la production, de la transformation ou de la distribution. C’est pourquoi je souhaite m’adresser à chaque consommateur, qui, le panier à la main ou derrière son caddie, a un rôle à jouer !

 

Concrètement, pourquoi soutenir les agriculteurs ?

La crise sanitaire l’a mis en relief : la souveraineté alimentaire, qui dépend d’abord des agriculteurs, est ce qui nous permet d’être résilients.

Avec la campagne #OnVousNourrit, nous avons voulu vous montrer les femmes et les hommes passionnés derrière chaque filière, chaque produit. Ces professionnels sont le tissu vivant de nos territoires ruraux. Ils sont non seulement les garants de notre capacité à se nourrir, mais ils maintiennent aussi partout des entreprises tout au long de la chaine alimentaire, des savoir-faire, des services publics et privés.

Ils innovent aussi ! La recherche en agriculture permet d’améliorer nos performances pour nourrir plus de monde, respecter l’environnement ou garantir des produits sains. Soutenir les agriculteurs, c’est leur permettre de faire encore mieux. Ils le souhaitent ! Cela est plus pertinent que de vouloir les contraindre ou de se contenter d’importations qui ne correspondent pas à nos attentes. C’est donc bien aussi une démarche de progrès.

Certes, il n’est pas toujours possible de manger français ou local. Mais la France est un grand pays agricole très diversifié pouvant répondre à un très grand nombre de demandes, pour tous les portefeuilles. C’est un atout incontesté !

 

Comment être acteur pendant les fêtes ?

Je vous propose d’être concret : là où vous faites vos courses, consommez des produits de saison et repérez les sigles d’origine France et de qualité : IGP, AOP, STG, labels, etc. Renseignez-vous scrupuleusement sur vos produits, prêtez attention aux mentions trompeuses et essayez les circuits courts.

Les filières françaises et pouvoirs publics ont œuvré pour vous renseigner sur les produits de saison, donner des idées et conseils de cuisine. Utilisez-les !

Suivez également notre campagne #MangerFrançais sur les réseaux sociaux qui promeut les filières phare pour les fêtes.

Vous avez aussi le pouvoir de nous aider en dehors des rayons. Profitez des débats en repas de famille pour soutenir les agriculteurs contre les idées reçues. Durant cette période de consommation et de repos, vous pouvez interroger les agriculteurs sur la réalité de leur métier. Sur leur ferme autour de chez vous ou sur les réseaux sociaux, ils seront ravis de répondre à vos questions ! Profitez-en pour leur acheter un fromage, un chapon ou des légumes !

Allons plus loin, au-delà de l’image de notre beau métier, il y a l’impératif de renouveler les générations. Attirer des jeunes vers les métiers de l’agriculture c’est leur offrir l’opportunité de travailler avec le vivant dans un secteur qui recrute. C’est aussi répondre au défi démographique avec 45% d’agriculteurs qui seront en âge de partir à la retraite d’ici 2026.

Avec l’ouverture prochaine de la plateforme Parcoursup, pourquoi ne pas proposer aux jeunes qui vous entourent de se renseigner et d’envisager cette voie passionnante et pleine de sens ?

Je vous invite donc à profiter de ces fêtes de fin d’année pour vous retrouver avec vos proches (dans le respect des gestes barrières bien sûr !) autour de nos produits et pour soutenir les agriculteurs français !

Je vous souhaite à tous de très bonnes fêtes, et que l’année qui s’ouvre soit porteuse d’espoir et de renouveau !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Continuer la lecture...